Petites Soeurs de Marie, Mère du Rédempteur 14, rue Pierre Boisramé 53 390 SAINT-AIGNAN SUR ROE

 Nous contacter (Renseignement – Intentions de prières) psm.st-aignan@wanadoo.fr

© Les Editions de la Morinaie  INPI Rennes Mentions légales  

Tel : 02 43 06 58 84     Fax : 02 43 06 93 86


Avec Marie

Notre Famille Spirituelle

Textes Spirituels

Implantations

Notre Histoire

Nos Maisons

Nos Liens

Mère Marie de la Croix

notre fondatrice

Vous êtes ici : accueil >

Nos Publications

Méditation Vendredi Saint


Vendredi-Saint – De quoi s'agit-il ?

Après plusieurs heures de prières angoissées au jardin des Oliviers, Notre Seigneur a été arrêté, et condamné à mort par le Tribunal religieux des Juifs. Or la foule déchaînée lui avait arraché la peine de mort par la Crucifixion : "Crucifiez-le". La sentence a été exécutée le jour-même. Tout était affreux en ce jour-là. Souffrances de Notre Seigneur, injures des soldats, flagellation et mort en la croix. C'était la haine, et donc injustice du procès. " Père, s'il est possible que ce calice s'éloigne de moi. Mais votre volonté et non la mienne." Le Seigneur comprend que nous redoutons l'épreuve et la souffrance ; mais Il veut que nous sachions accepter comme Lui la volonté du Père, partout et en toutes circonstances, quoi qu'il en coûte à la nature. Apprenons comme Lui, à souffrir dans notre corps, supportant les fatigues de nos journées. Il y a aussi les souffrances de l'âme, les angoisses, les mépris, les incompréhensions et les tortures morales de toutes sortes. Regardons l'attitude des Apôtres jusqu'à la trahison de Judas et le reniement de Saint Pierre. L'homme se montre à nu, et Dieu se montre terrible dans sa justice. En ce jour du Vendredi-Saint, nous essayerons de revivre la plus bouleversante et la plus tragique histoire du Sauveur.


       Mère Marie de la Croix ©  B5 / 33