Petites Soeurs de Marie, Mère du Rédempteur 14, rue Pierre Boisramé 53 390 SAINT-AIGNAN SUR ROE

 Nous contacter (Renseignement – Intentions de prières) psm.st-aignan@wanadoo.fr

© Les Editions de la Morinaie  INPI Rennes Mentions légales  

Tel : 02 43 06 58 84     Fax : 02 43 06 93 86


Avec Marie

Notre Famille Spirituelle

Textes Spirituels

Implantations

Notre Histoire

Nos Maisons

Nos Liens

Mère Marie de la Croix

notre fondatrice

Vous êtes ici : accueil >

Nos Publications

Méditation Jeudi Saint

Jeudi-Saint - Institution de la Sainte Eucharistie. Présence de foi.


De quoi s'agit-il ce jour du Jeudi-Saint ?

Notre Seigneur avait réuni ses disciples pour prendre avec eux, un dernier repas. Il avait choisi le jour où les Juifs faisaient de leur repas un acte religieux. Ils mangeaient l'agneau Pascal. Ils fêtaient ainsi la sortie d'Egypte, le passage de la mer Rouge. Notre Seigneur a voulu remplacer le culte Ancien, et l'alliance ancienne par un Culte nouveau. Et la nouvelle alliance, c'est l'Eucharistie. Il est Lui, le véritable Agneau de Dieu qui a été immolé pour nous ouvrir la vraie terre promise, le Ciel. Aujourd'hui, sur l'ordre de Notre Seigneur, disant : "faites ceci en mémoire de moi", l'Eglise nous invite à renouveler le geste du Seigneur. Le repas en commun, nous rappelle la cène et la Croix. C'est la messe accompagnée de la Communion afin de pouvoir rayonner notre vie fraternelle. Il faut être témoignage de présence. Cette cérémonie du Jeudi-Sain, nous fait passer à la terre promise, le Ciel; Notre Seigneur l'a dit dans une parabole : le Ciel est semblable à un banquet où tous les élus seront assis à la table même de Dieu. Tout doit marquer la joie de l'Eglise en ce jour anniversaire où le Seigneur avait institué l'Eucharistie et le Sacerdoce. L'Epître est le récit fait par Saint Paul de l'Institution de la Sainte Eucharistie. Dans l'Evangile Saint Jean raconte comment Notre Seigneur avait lavé les pieds de ses Apôtres avant de leur donner la Communion. La grande leçon de l'Eucharistie c'est l'amour très fraternel. Comme le Seigneur, au soir de la Cène, avait livré à ses disciples son corps et son sang, ainsi devons-nous être au service du Seigneur et nous unir à Lui dans son sacrement d'amour. C'est sa volonté, pour régner avec Lui.


        Mère Marie de la Croix © B5 / 34